Pour le marché combiné de l’infrastructure en tant que service et de la plateforme en tant que service, seuls Amazon Web Services, Microsoft  avec Azure, Alibaba Group Holding et la plateforme Google Cloud d’Alphabet ont les ressources, l’élan et l’endurance nécessaires pour surpasser tous les autres. Ensemble, ces entreprises généreront plus de 115 milliards de dollars en revenus IaaS et PaaS en 2021. Il s’agit d’une importante opportunité de marché qui croît de l’ordre de 30% cette année.https://8f3db28a8fc8587f66275f08da51b512.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-37/html/container.html

Aperçu du marché IaaS et PaaS

Le marché des services de Cloud computing à grande échelle assiste à l’émergence de quatre acteurs : AWSAzureAlibaba et Google Cloud. Pour la première fois, les revenus d’Azure représentent plus de 50% de ceux d’AWS. Et avec un peu plus de 8 milliards de dollars, les revenus d’Alibaba  sont plus importants que ceux de Google Cloud Platform.

Alibaba est un concurrent redoutable puisque la grande majorité de ses revenus proviennent de Chine. Et la société envisage de poursuivre son expansion internationale. L’activité Cloud d’Alibaba a affiché des bénéfices positifs avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement pour la première fois de son histoire au dernier trimestre de 2020.

Avec de lourds investissements, Google a perdu plus de 5 milliards de dollars dans son activité globale de Cloud l’année dernière. Google est loin derrière AWS et Azure malgré son taux de croissance élevé.

Pas de SaaS dans les chiffres

Ces quatre entreprises profitent du passage accéléré au numérique. AWS capitalise sur son importante longueur d’avance et la valeur de marque qu’elle a créée. Plus de 75% des revenus d’AWS proviennent du calcul et du stockage. Mais les fonctionnalités et sa différenciation fonctionnelle, combinées à son vaste écosystème, sont un moteur de croissance pour l’entreprise.

En plus de son parc logiciel captifAzure connaît une forte croissance de son activité basée sur la consommation dans tous les secteurs. Pour Google, sa croissance est alimentée par son excellente technologie et notamment ses prouesses en intelligence artificielle et en analyse de données. Une grande partie des pertes de Google Cloud proviennent d’importants investissements de commercialisation qui rapportent des dividendes de croissance.

Les tendances du marché

Les tendances sont claires et cohérentes. Amazon et Azure dominent les dépenses d’infrastructure CloudOracle et IBM proposent aussi des services Cloud. Les deux entreprises ne sont pas des concurrents directs des Big 4 en tant qu’acteurs de l’infrastructure Cloud à grande échelle. https://8f3db28a8fc8587f66275f08da51b512.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-37/html/container.html

Néanmoins, elles sont directement impliquées dans le jeu du Cloud. Elles peuvent ainsi gagner beaucoup d’argent en fournissant une infrastructure pour prendre en charge leurs entreprises de logiciels et de services respectives.

À long terme, la croissance du Cloud aura un impact sur les anciens acteurs. Les dépenses sur site enregistrent certes une baisse régulière. Néanmoins, il existe des opportunités que les acteurs sur site peuvent exploiter en hybrideen multicloud et en périphérie. Il s’agit notamment de cette idée de créer une couche d’abstraction au-dessus des Cloud ​​hyperscale et de les laisser se développer.